logo katana no sekai

Pleins feux sur l’épée : les Miaodao chinois

C’est un fait peu connu que le Japon a emprunté bon nombre de ses pratiques de fabrication de lames à la Chine. Avant que le Japon ne lance ses propres techniques pour fabriquer des épées comme le katana et le wakizashi, il utilisait les mêmes techniques que son voisin chinois. Pendant des siècles, la Chine a été un chef de file dans l’art de la fabrication de lames, l’une des épées les plus populaires de la région étant le miaodao.

Qu’est-ce que le Miaodao ?

Le miaodao était une épée à deux mains avec une lame incurvée produite à l’époque républicaine du Japon. Comme le montre la photo ci-dessus, il était relativement long avec une longueur moyenne de lame d’environ 47 pouces (119 cm). Cette grande longueur en faisait une arme redoutable sur le champ de bataille. Dans toute la Chine pré-moderne, les guerriers utilisaient le miaodao pour engager leurs ennemis et défendre leur terre.

Le nom « miaodao » se traduit de la langue chinoise par « sprout saber ». Bien sûr, c’est un nom approprié compte tenu de la conception en forme de sabre de l’épée. Les sabres sont généralement caractérisés par une lame courbe. Avec sa lame modérément incurvée, le miaodao est un excellent exemple de sabre, d’où le raisonnement derrière son nom.

Alors, comment le miaodao se rapporte-t-il à une pousse ? Comme mentionné précédemment, le nom de cette épée se traduit par « sprout sabre ». Nous avons déjà expliqué comment le miaodao présente un design en forme de sabre. Eh bien, si vous examinez attentivement cette épée chinoise traditionnelle, vous verrez qu’elle ressemble également à une plante germée.

Miaodao contre Zhanmadao

Certaines personnes supposent que le miaodao est le même que le zhanmadao. Ce n’est pas tout à fait faux, même si ce n’est pas tout à fait exact non plus. Ces dernières années, le terme « miaodao » est devenu interchangeable avec « zhanmadao », de nombreuses personnes faisant référence aux deux types d’épées comme « miaodao » ou « zhanmadao ». À l’époque pré-moderne, cependant, miaodao faisait référence à un type spécifique d’épée en forme de sabre avec une longueur de lame d’environ 47 pouces (119 cm).

Comment le Miaodao a été forgé

Le miaodao n’a pas été construit en utilisant du bronze coulé. Alors que de nombreuses épées chinoises antérieures – ainsi que des épées produites au Japon, en Corée et en Europe – étaient conçues à l’aide de bronze coulé, le miaodao est apparu après l’invention de l’acier. Les forgerons chinois de l’ère républicaine ont forgé le miaodao en chauffant du fer et du carbone (charbon) et en le martelant en forme d’épée en forme de sabre. Les épées en acier telles que les miaodao étaient supérieures à celles en bronze coulé. Contrairement à leurs homologues, les épées en acier pouvaient fléchir sans se casser, du moins dans une certaine mesure. Par conséquent, l’acier est rapidement devenu le métal préféré pour la construction du miadao et d’autres épées.

SHARE THIS ARTICLE

YOU MAY ALSO LIKE

La requête actuelle ne contient aucun message. Veuillez vous assurer d’avoir publié les éléments correspondant à votre requête.