logo katana no sekai

Katana en Bois

Katana en Bois

Le Katana en Bois, une arme pour s’entrainer en toute sécurité

Si s’entraîner avec un katana tranchant peut sembler une bonne idée au départ, c’est aussi un excellent moyen de mettre fin à une carrière d’arts martiaux avant même qu’elle ne commence. Ainsi, pour garder leurs élèves en vie assez longtemps pour apprendre quelques trucs, de nombreux arts martiaux utilisent un katana en bois au lieu d’une lame d’acier vivante.

Il existe deux principaux types de katanas d’entraînement. Les bokken 木剣 (connus sous le nom de bokutō 木刀 au Japon) sont des sabres d’entraînement en bois dont le poids et l’équilibre sont similaires à ceux d’un katana en acier. Elles constituent l’arme principale du Kenjutsu et sont également utilisées dans d’autres arts comme le Kendo. Bien qu’incapables de couper ou de trancher, dans les mains d’experts, les Bokken restent des armes mortelles, capables de provoquer des blessures similaires à celles d’une massue, et doivent être traités avec le respect qui s’impose.

Les shinai 竹刀 sont des épées d’entraînement en bambou et sont beaucoup plus légères que les katana. Ils sont généralement utilisés en kendo pour les combats. Ils présentent peu de danger pour un adversaire, incapables de causer plus de blessures qu’une légère contusion, bien qu’il soit toujours considéré comme une mauvaise étiquette de les traiter comme un bâton ou une canne ordinaire.

Les deux katanas d’entraînement sont les plus dangereuses lorsqu’elles sont mal entretenues, car elles peuvent se briser au cours d’un combat ou éclater. Ainsi, avant de les utiliser, il convient de les inspecter correctement pour s’assurer qu’elles ne présentent aucune fissure ou fracture.