logo katana no sekai

Durcissement différentiel traditionnel vs moderne pour les épées

Les épées comme le katana et le wakizashi ne sont pas martelées manuellement pour obtenir leur lame incurvée. Bien que le martelage soit une étape du processus de fabrication des lames, ces épées reçoivent leur courbure d’un processus distinct appelé durcissement différentiel. Pendant des siècles, les forgerons ont utilisé le durcissement différentiel pour transformer des lames autrement droites en lames courbes. Cependant, la manière dont ils effectuaient le durcissement différentiel a évolué au fil des ans. Alors, quelle est la différence entre le durcissement différentiel traditionnel et moderne ?

Le durcissement différentiel traditionnel expliqué

Au Japon féodal, les forgerons ont découvert qu’en chauffant et en refroidissant la colonne vertébrale et le tranchant d’une épée à des vitesses différentes, ils étaient capables de créer des lames courbes. C’était la première forme de durcissement différentiel, permettant aux forgerons de produire certaines des meilleures épées courbes du monde, y compris le katana.

Au cours de cette forme traditionnelle de durcissement différentiel, les forgerons recouvraient la colonne vertébrale de l’épée d’une épaisse couche d’argile, tout en plaçant peu ou pas d’argile sur le bord. Pendant que l’épée est encore chaude, les forgerons la trempent ensuite dans de l’eau ou de l’huile. En raison de l’épaisse couche d’argile sur la colonne vertébrale, cette zone s’est refroidie plus lentement que le bord, forçant ainsi l’épée à se plier en une forme incurvée.

Le durcissement différentiel moderne expliqué

Bien qu’il existe encore des forgerons qui effectuent un durcissement différentiel traditionnel, il existe maintenant des techniques plus récentes et plus modernes utilisées pour créer des lames courbes. Le durcissement à la flamme, par exemple, est un processus de durcissement différentiel moderne qui consiste à chauffer une partie spécifique de l’épée – généralement le bord – puis à la tremper dans de l’eau ou de l’huile. La section chauffée de l’épée est convertie en martensite dure, tandis que la colonne vertébrale reste relativement inchangée.

Un autre processus de durcissement différentiel moderne est l’induction. C’est ce qu’on appelle le « durcissement par induction » car il repose sur l’utilisation de bobines d’induction pour chauffer la lame. Aussi appelées bobines d’allumage, les bobines d’induction sont des éléments chauffants qui chauffent rapidement la lame. Et comme pour les autres procédés de trempe différentielle, la trempe par induction consiste à tremper l’épée dans de l’eau ou de l’huile après l’avoir chauffée.

Qu’ils soient traditionnels ou modernes, tous les procédés de trempe différentielle peuvent être utilisés pour créer une lame courbe. Cependant, ils modifient également les propriétés physiques de la lame. Lorsque le durcissement différentiel est effectué, la colonne vertébrale de la lame devient généralement flexible, tandis que le bord de la lame devient plus solide et plus durable. Le résultat final est une épée avec une colonne vertébrale flexible qui peut fléchir sous la pression et un bord solide qui peut rester tranchant.

SHARE THIS ARTICLE

YOU MAY ALSO LIKE

La requête actuelle ne contient aucun message. Veuillez vous assurer d’avoir publié les éléments correspondant à votre requête.