logo katana no sekai

5 faits amusants sur l’art martial japonais Naginatajutsu

Certains des arts martiaux les plus populaires et les plus connus au monde sont originaires du Japon. La lutte sumo, par exemple, a des origines remontant au Japon en 23 av. J.-C., tandis que le jujutsu est né au début du 20e siècle. Même si vous connaissez ces deux arts martiaux, il existe probablement d’autres arts martiaux japonais dont vous n’avez jamais entendu parler, comme le naginatajutsu. Dans cet article, nous allons révéler cinq faits amusants sur le naginatajutsu.

# 1) Il se concentre spécifiquement sur le maniement du Naginata

Alors que d’autres formes d’escrime japonaise impliquent l’utilisation de plusieurs armes, le naginatajutsu se concentre spécifiquement sur le maniement et l’utilisation d’une seule arme : la naginata. Ressemblant à une arme d’hast – comme le glaive européen – le naginatajutsu est long, lourd et difficile à manœuvrer. Naginatajutsu, cependant, enseigne aux pratiquants l’art de manier le naginata.

# 2) Le Naginata était largement contre les envahisseurs à cheval

Le naginata s’est avéré très efficace contre les envahisseurs à cheval. Pendant la période féodale du Japon, la région était constamment attaquée par les envahisseurs mongols. Pour défendre leur terre, les guerriers samouraïs utilisaient souvent le naginata pour attaquer les envahisseurs à cheval à une distance de sécurité. En raison de sa grande longueur, le naginata permettait aux guerriers samouraïs d’engager leurs adversaires à plusieurs mètres de distance.

#4) Il était pratiqué par des femmes au Japon féodal

Il n’y avait pas que les hommes qui pratiquaient le naginatajutsu dans le Japon féodal ; les femmes le pratiquaient aussi. En fait, il y avait un nombre important de pratiquantes de naginatajutsu à cette époque. En effet, les femmes recherchaient le naginata comme forme de protection personnelle lorsque leur mari était absent. Cependant, pour utiliser le naginata, les femmes devaient apprendre à le manier et à le manier, les attirant vers l’art martial naginatajutsu. Cela s’est traduit par un ratio significativement élevé de femmes et d’hommes pratiquants.

#5) C’est encore pratiqué au Japon

Même après toutes ces années, le naginatajutsu est toujours pratiqué par des milliers de personnes au Japon ainsi qu’au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie et dans plusieurs autres pays. Aujourd’hui, cependant, il est pratiqué principalement en utilisant la même armure de protection que le kendo. Comme le montre la photo ci-dessus, les pratiquants portent des gilets pare-balles pour se protéger des blessures. De plus, le naginatajutsu utilise aujourd’hui le naginata d’entraînement en bambou plutôt que le naginata réel avec une lame en métal vivant.

Naginatajutsu n’est qu’un des nombreux arts martiaux originaires du Japon. Il est cependant unique en ce sens qu’il se concentre spécifiquement sur le naginata.

SHARE THIS ARTICLE

YOU MAY ALSO LIKE

La requête actuelle ne contient aucun message. Veuillez vous assurer d’avoir publié les éléments correspondant à votre requête.